Les gens d’affaires sont confus…

Mar 21st, 2010 | By | Category: Les affaires, Marketing web, Stratégie internet

Les gens d’affaires sont confus…

Êtes-vous confus quand vient le temps de prendre des décisions sur votre présence internet? En avez-vous trop lu? Trop entendu?

Des messages contradictoires de vendeurs de toutes sortes on en entend souvent quand on est dans les affaires. Mais je pense que c’est encore pire quand on parle d’internet. Je le vois dans ma pratique, les gens ne savent plus qui croire. C’est devenu difficile de faire la part des choses, il n’y a souvent rien de comparable d’une offre à l’autre. Pas de balises pour comparer, pas de standard…puis les écarts de prix entre les offres sont ridiculement larges. Puis, tout est si négociable!…Un entrepreneur aguerri aura vite fait de couper de moitié l’offre d’un vendeur itinérant!…C’est n’importe quoi…pas sérieux du tout.

Il y a une tendance en ce moment qui me dégoute particulièrement. Certains vendeurs peu scrupuleux fonts du porte à porte dans des quartiers industriels pour vendre des sites internet. Leurs buts sont d’arracher le plus d’argent possible pour un site internet insipide, pas référençable, fait en série, à partir d’un modèle tout fait acheté à 30 $. J’ai vu des gens payer trois à cinq mille dollars pour un site fait en une journée…C’est indécent…Les promesses qu’ils font aussi sont indécentes…

Comment est-ce qu’on arrivera à mettre de l’ordre dans cette industrie? Comment pouvons-nous harmoniser les compétences de manière à promouvoir un climat de confiance? Je n’en peux plus de voir les gens arnaqués de la sorte.

Le pire dans ça c’est que certains intervenants internet le font de bonne foi (ce sont rarement des vendeurs itinérants, mais plutôt des beaux frères, des amis..) …il leur manque juste les compétences…ils ne sont pas à jour…ou sont simplement dépassés par la technologie. On ne fait plus des sites internet comme on le faisait en 2000…

Bon, maintenant que j’ai ventilé…voici quelques recommandations pour votre stratégie internet :

  • N’achetez jamais, jamais, jamais un site internet
    Ce n’est pas la bonne chose à faire. On n’achète pas un site internet comme on achète une annonce dans les pages jaunes. Ça ne marche juste pas comme ça. Attendez plutôt d’être prêt a vous lancer d’une manière structurée dans une stratégie de présence/mise en marché internet. Un site internet tout seul, statique, qu’on n’entretient pas au jour le jour, ne donne rien. Arrêtez de perdre votre argent.
  • Un itinérant, jamais…
    Un vendeur (ou pire une jolie vendeuse) non sollicité qui se présente chez vous pour vous vendre un site internet…Fuyez!…Dites-lui simplement que vous en avez déjà un…il n’a probablement aucune idée de qui vous êtes de toute manière…
  • La première chose dont vous avez besoin c’est un plan
    Pas un site internet. Peut-être que la stratégie contiendra un site internet!…Peut-être pas…L’internet n’est qu’un moyen de communiquer votre valeur ajoutée à vos clients. Ne confondez pas le message et le moyen. Si le message n’est pas bon, le moyen de diffusion ne le changera pas…ce sera juste un mauvais message bien diffusé…
  • Accueil – Produit – Service – Qui nous sommes – Nous joindre
    Oubliez ça complètement…Plus inutile que ça comme site internet de nos jours ça ne se peut pas.  Je l’ai tu dit d’arrêter d’acheter des sites internet?
  • Votre petit neveu fait des sites web
    Tant pis pour vous…c’est le slogan de NoFoLo de Québec. J’aime bien le Techno Blogue à Steph…Il a bien raison, tant pis pour vous si vous traitez votre image et votre marque comme une tonte de pelouse a 15 piastres.

Quand vous serez prêt (quand VOUS serez prêt) à emboiter le pas vers l’internet, faites-le en extension à votre stratégie de marketing. Vous en avez une stratégie de marketing? Non! Alors, avant de payer pour un site internet plate, payez-vous donc une bonne stratégie marketing….Ensuite, étendez-la sur l’internet ou elle pourra éclore et bonifier votre marque. Ma quoi? Oui, votre marque…vous en faites quoi de votre marque?

Est-ce que je l’ai dit d’arrêter d’acheter des sites internet?

Dans un même ordre d’idée…Voyez Référencement, 4 raisons qui font que vos jeans sont trop serrés Un autre super article de Louis Durocher chez Orenoque…

 

Dans un même ordre d’idée sur mon blogue:
Dans votre stratégie internet, les réseaux sociaux c’est un pensez y bien.
La stratégie internet dans les affaires : L’humain derrière le clavier.
Les affaires, les sites internet et la stratégie : Notre méthode
Deux comptes Facebook, la mauvaise manière de faire.

 

Tags: , , , , , , ,

13 commentaires
Laissez un commentaire »



  1. Très intéressant…
    Dans ma stratégie marketing, j'en déduis qu'il vaut mieux aller voir que de chercher à être vu.
    Salutations!



  2. Chercher a être vu sans être aller voir le marché c'est comme lancer les dés. Il faut prendre le temps d'intégrer nos interventions internet a une stratégie bien pensée…

    C'est tout simple finalement, l'abc du marketing…



  3. Très intéressant…
    Dans ma stratégie marketing, j'en déduis qu'il vaut mieux aller voir que de chercher à être vu.
    Salutations!



  4. Excellentissime ton article. J'adore le ton.

    C'est vrai qu'on voit à peu près de tout dans l'offre internet, du site en location comme ce que propose Cortix en france (et qui a d'ailleurs été placé en procédure de sauvegarde -http://www.boursier.com/vals/FR/cortix-les-difficultes-du-groupe-le-poussent-a-demander-la-procedure-de-sauvegarde-news-373600.htm) ou comme d'autres qui font des sites à 8000€ sans la moindre action de référencement.

    C'est vrai aussi, et tu as milles fois raison de le dire : un site internet pourquoi faire ? Pour quel projet d'intégration à l'univers du web d'aujourd'hui. Et même si l'on peut penser qu'il est plus écologique de ne pas imprimer de plaquettes et d'envoyer les gens sur son site-plaquette, finalement, on n'est pas sûr qu'en terme de bilan carbone, il ne vaille mieux pas … imprimer.

    Enfin, tu as milliards de fois raison de le rappeler : Une stratégie marketing c'est là base. Mais tu as sans doute un avantage énorme pour le dire vu que tu es du bon côté de l'atlantique pour parler de Marketing, vu qu'ici, le marketing est une sous branche du Management et que Marketing est à peu près égal à Communication.

    Luc-Olivier



  5. Alors, j'imagine que c'est la même chose outre-Atlantique…On voit effectivement de tout dans l'offre internet. À certains égards, c'est même indécent…

    Un site internet pour communiquer…pas sûr que c’est la meilleure manière…Dans ton billet tu parles des conditions d'existence du diffuseur aux yeux du public…(Pas une notion facile, mais essentielle…lecture recommandée…)

    http://luc-olivier.com/communication/generale/1

    C'est une notion fondamentale qui est très mal servie par un site internet statique…Pourtant, c'est souvent ce qui est vendu…vous serez vu!…FAUX!…Il n'y a pas de vie dans ça…donc, pas d'existence soutenue…pas de message…il faut penser plus large que ça…plus dynamique…plus vivant.

    Je ne connais pas votre relation au marketing en France…mais ici aussi c'est souvent un enfant pauvre. Pourtant, c'est une science toute simple et tellement fondamentale. On y pense peu dans les petites entreprises.



  6. Très bon article Serge,
    Malheureusement, on dirait qu'il faut avoir fait les erreurs pour en arriver à quelque chose de raisonnable, et propablement, celui que l'on pense raisonnable actuellement, deviendra aussi désuet. Rappelons nous qu'il y a 15 ans Windows'95 sortait et qu'il n'y avait pas des ordinateurs sur tous les bureaux et que nous avions encore des secrétaires….
    Comme tu dis si bien, Serge: Comme tout projet, il faut un plan, une stratégie et un objectif clair.

    J'en parle justement dans mon article: Arrêter pour mieux repartir!
    http://www.quotientmarketing.ca/arreter-pour-mi
    Plusieurs entreprises considèrent comme une perte de temps, le fait d’arrêter et de se poser les bonnes questions pour se doter d’un plan stratégique qui permettera de mieux performer par la suite.

    Serge, bon article, bon rappel.



  7. […] un pensez y bien. Une stratégie internet pour les affaires : L’humain derrière le clavier. Les affaires dans l’internet : Les gens d’affaires sont confus Les affaires, les sites internet et la stratégie a adopter: Notre […]



  8. […] un pensez y bien. La stratégie internet pour les affaires : L’humain derrière le clavier. Les affaires internet : Les gens d’affaires sont confus Les affaires, les sites l’internet et la stratégie : Notre […]



  9. […] un pensez y bien. La stratégie internet dans les affaires : L’humain derrière le clavier. Les affaires, les sites l’internet et la stratégie : Les gens d’affaires sont confus Deux (2) comptes Facebook, la mauvaise manière de faire des affaires sur […]



  10. […] Dans un même ordre d’idée sur mon blogue: Stratégie internet, les réseaux sociaux un pensez y bien. Stratégie internet pour les affaires : L’humain derrière le clavier. Les affaires : Les gens d’affaires sont confus […]



  11. […] un pensez y bien. La stratégie internet pour les affaires : L’humain derrière le clavier. Les affaires et l’internet : Les gens d’affaires sont confus Les affaires, les sites internet et la stratégie : Notre […]



  12. […] Dans un même ordre d’idée sur mon blogue: Les réseaux sociaux un pensez y bien pour votre stratégie internet. Pour les affaires, considérons l’humain derrière le clavier dans nos stratégies internet. Les gens d’affaires sont confus : Les affaires et internet […]



  13. […] ordre d’idée sur mon blogue: Stratégie internet pour les réseaux sociaux un pensez y bien. Les affaires internet et vous: Les gens d’affaires sont confus Les affaires, les sites internet et la stratégie a adopter : Notre […]

Laissez un commentaire