Stratégie internet: Faire votre bilan en 5 étapes.

Jan 24th, 2010 | By | Category: Les affaires, Marketing web

Votre stratégie internet inclut-elle un bilan régulier?

Strategie Internet, photo d'un bilan chiffreFaire son bilan internet c’est une activité cruciale pour suivre l’évolution de sa présence sur le web. On apprend beaucoup en le faisant. Sans ce suivi, il est impossible de suivre l’évolution de sa stratégie internet.

Qu’est-ce qu’un bilan internet?

C’est un portrait de la place qu’on occupe sur le web. On verra à inventorier qui parle de nous, qui a des liens vers nous et notre position dans les moteurs de recherches pour les termes de recherches qui nous sont chers.

Mais on verra aussi à faire la même chose pour nos compétiteurs, et c’est là que ça devient intéressant. L’intérêt c’est aussi de se comparer, de voir comment on se place dans son espace commercial. Les concurrents qui font mieux que nous vont nous montrer le chemin tandis que ceux qui font moins bien vont nous montrer quoi éviter…La stratégie internet, ça commence par le bilan.

  1. Votre liste de termes de recherches en main, faites vos recherches

    Vous avez bien une liste de termes que vous convoitez sur Google n’est-ce pas? Alors, faites vos recherches. Notez qui sort, les positions qu’ils ont sur les pages de résultats et les recoupements de ceux qui sortent le plus souvent pour plusieurs recherches. Notez vos positions pour pouvoir suivre votre évolution lors du prochain bilan et notez les 3 à 5 compétiteurs qui se placent au dessus ou tout près de vous. Vous suivrez aussi leurs évolutions.

  2. Pour chaque compétiteur qui se place mieux que vous

    Faites une analyse de la page d’atterrissage, sur laquelle vous arrivez en cliquant sur le lien dans le résultat de recherche, pour le site de votre compétiteur . Comparez-la à la page de votre site qui se place pour la même recherche. Dans cette comparaison se trouve une partie de la raison pour laquelle votre compétiteur vous bat au classement. Il faudra regarder le texte, les balises, les liens internes et…la pertinence du contenu. La première constatation à faire c’est de se demander si la page du compétiteur n’est pas meilleure que la nôtre…et y remédier…

  3. Faites l’inventaire des liens entrants de vos compétiteurs

    Tant que Yahoo et Altavista continueront à être coopératifs, on pourra espionner les sites de notre concurrence. La commande fonctionne sur Google, mais elle ne retourne pas grand-chose…Elle ne fonctionne pas sur Bing (MSN)…
    Vous connaissez la commande link:?

    Naviguez vers yahoo.com et tapez la recherche:

    link:www.moncompetiteur.com

    Ou vous aurez bien sûr utilisé le nom de domaine de vos compétiteurs qui se placent mieux que vous dans les recherches au lieu de www.moncompetiteur.com…Cette recherche vous affichera une grande partie des liens entrants au site. Chaque un de ces liens est un vote, plus ou moins important, pour votre compétiteur. Chaque vote aide votre compétiteur à se placer au dessus de vous. Qui vote pour votre compétiteur? Suivez les liens. Allez voir si vous ne pourriez pas les convaincre de vous inclure aussi. Peut-être apprendrez-vous quelque chose dans votre domaine d’affaires. Ce genre d’espionnage est toujours enrichissant.

    Et vos liens entrants à vous? Vous pouvez faire la même chose avec votre nom de domaine, mais vous devriez les avoir dans votre console webmestre…Vous n’avez pas de console webmestre? Allez en ouvrir une, c’est gratuit…www.google.com/webmastertools.  (Il y a aussi l’équivalent chez Yahoo… http://siteexplorer.search.yahoo.com/  et chez Microsoft http://www.bing.com/webmaster )

  4. Faites une recherche sur votre nom et sur votre nom de domaine

    Si votre domaine est www.beauxproduits.com, alors faites une recherche Google sur le nom de domaine complet (www.beauxproduits.com). Cette recherche vous donnera une idée de a des liens vers votre page, même des textes qui ne sont pas des liens. Une recherche sur votre nom d’entreprise complètera ce tour d’horizon de votre réputation en ligne. On y découvre parfois des choses surprenantes!

  5. N’oubliez pas les réseaux sociaux

    Twitter et Facebook …que dit-on de vous? Avec qui auriez-vous intérêt à entrer en contact? C’est fou ce qu’on trouve quand on fait des recherches sur son domaine d’affaire sur le web social. À ne pas négliger.

Je conclus en disant simplement que le web c’est un peu comme une relation amoureuse, on retire des bénéfices dans la mesure ou on s’investit.  Gérer sa présence internet comme on gère les autres aspects de nos affaires c’est prudent, mais c’est surtout payant.


Un commentaire de Marc Villeneuve sur un groupe de discussion LinkedIn faisait remarquer qu’il est intéressant de faire un bilan personnel avec une recherche sur son nom complet. C’est intéressant pour suivre l’évolution de votre branding personnel. On pense aux conseillers financiers (comme Marc), aux agents d’immeubles et autres professions qui font de leurs noms leur marque de commerce (brand).

Tags: , , , , , ,

4 commentaires
Laissez un commentaire »



  1. Bon article. C'est vrai que l'on ne passe pas assez de temps à faire son point.

    J'ai trouvé pour ma part un outil qui répond à pas mal des points que vous évoquez et que je suis entrain de tester.

    C'est ici : http://ranks.fr

    Il permet surveiller nombre d'indicateur et de les présenter un suivi sous forme de statistiques d'évolution.



  2. Merci pour le commentaires Luc-Olivier,

    J'hésite toujours a recommander des outils de SEO en ligne comme celui mentionné ici. Ils sont souvent pas très exactes. Celui-ci semble suivre le positionnement sur Google.fr seulement.

    Il faut prendre le temps de bien vérifier les résultats…



  3. […] de ce billet a germé à la lecture d’un article de Serge Lachapelle, Faire votre bilan en 5 étapes . Je pensais d’abord simplement faire un commentaire sur son site mais plus j’y […]



  4. […] Si vous n’avez pas beaucoup de budget, peu d’intérêt et de temps à investir dans un projet Web, peut-être que ce n’est pas le moment pour vous de mettre un site Web en ligne. Personnellement, je crois au potentiel qu’offre Internet, mais un site Web dans lequel vous n’investissez ni temps, ni argent, n’en vaut pas la peine. Je vous laisse sur la conclusion de Serge Lachapelle, sur son article : Votre stratégie internet inclut-elle un bilan régulier? […]

Laissez un commentaire